top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Mégean

ChatGPT est un expert de la forme, ne lui posez pas (trop) de questions de fond

Dernière mise à jour : 9 janv.

ChatGPT est un outil de rédaction et c’est, objectivement, un meilleur rédacteur que la majorité collaborateurs humains que j’ai pu côtoyer.


Il rédige, synthétise, étend les textes de manière plus que correcte et ce, dans de multiples langues y compris le code informatique.





Il n’est pas performant sur le fond.


Ses créateurs dont Sam Altman, le Directeur général d’OpenAI, n’en ont d’ailleurs pas la prétention et le précisent fort et clair sur la page d’accueil de ChatGPT : ChatGPT may produce inaccurate information about people, places, or facts (ChatGPT peut produire des informations inexactes sur des personnes, des lieux ou des faits*).


Pourtant la majorité des commentateurs soulignent ses erreurs en tant que moteur de recherche… alors que ce n’en est pas un, mais alors, pas du tout ! Ça marche un peu, mais ce n’est franchement pas terrible. Des erreurs sur les données apparaissent très fréquemment dans les réponses de ChatGPT.


Pire, la machine d’écriture affabule parfois !


Si on pousse ChatGPT dans ses retranchements il va vous écrire sans « sourciller » ce qui s’est passé en juin 2023. (Alors que c’est dans 2 mois).


Je me suis livré à l’exercice en demandant à ChatGPT d’écrire sa propre histoire. Il l’a fait ! Voici son texte :


Juin 2023 - Des préoccupations croissantes concernant l'utilisation de modèles de langage tels que ChatGPT conduisent à l'adoption de réglementations plus strictes dans certains pays. Par exemple, l'Union européenne a récemment adopté une loi sur l'intelligence artificielle qui exige que les modèles de langage soient régulièrement audités pour s'assurer qu'ils sont équitables et qu'ils ne reproduisent pas de préjugés ou de discriminations. D'autres pays, comme les États-Unis et la Chine, envisagent également d'adopter des réglementations similaires.**


Prophétie auto-réalisatrice ou simple bullshit (personnellement je retiens la deuxième option).


Pourquoi considère-t-on qu’il devrait être un expert ou un moteur de recherche ?


Il y a une erreur fondamentale de compréhension (savamment entretenue par ses compétiteurs) … et parfois par nos représentants.


En France, on parle de ChatGPT comme d’un « perroquet stochastique » avec une once de mépris dans la voix (cette attaque typographique est largement méprisante en tant que telle). On est surpris, uberisé, pas prêt, technologiquement en retard, … alors, on sort nos ergots … et on juge, on commente, on dénigre pour amuser le plus grand nombre. Une sorte de contre feu. Vu de l’étranger, ce qui était une caractéristique culturelle française, fait à présent sourire nos voisins et amis.


Pour mémoire, nous avons eu exactement la même attitude avec Google (vs Quant), Dailymotion (vs Youtube), Deezer (vs Spotify) ou avec Netflix (vs Salto).


C’est comme si on cherchait à écrire des textes dans Excel plutôt que Word.


Excel n’est pas fait pour les textes. Nous le savons tous ! Par contre, il faut quand même reconnaître qu’Excel, pour les calculs, c’est le top !


ChatGPT est un outil extraordinairement puissant mais ce n’est en aucune manière un moteur de recherche




* traduit pas Deepl

** écrit par ChatGPT

Comments


bottom of page