top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Mégean

Perplexity.ai, un caillou dans la chaussure de Google ?

Les intelligences artificielles génératives permettent aujourd’hui un changement de paradigme en matière de recherche sur internet. L’expérience utilisateur de l’un est largement surclassée par celle de l’autre… retour d’expérience.

 





 

Étonnamment, Google semble subir de plein fouet l’arrivée des IA génératives et voit sa position (ultra puissante) dans la recherche internet remise en question par une start-up créée en août 2022, Perplexity.ai

 

Assiste-t-on à une version moderne revisitée de l’interprétation par le prophète Daniel du rêve du roi Nabuchodonosor ? « Soudain une pierre se détacha d’une montagne, sans qu’on y ait touché ; elle vint frapper les pieds de fer et d’argile de la statue et les pulvérisa ».

 

Ce n’est pas du tout certain !

 

Par contre, cela questionne sur l’avenir de la recherche internet en général, du SEO en particulier et de l’avenir du modèle publicitaire du géant de Montain View.

 

L’expérience utilisateur proposée par Google dans son moteur de recherche semble aujourd’hui appartenir à une autre époque. Pas si ancienne que ça, mais un peu quand même.

 

Prenons un exemple.

 

Chez Google, vous tapez une recherche, par exemple : « fleuriste corentin celton » (une station de métro située à Issy Les Moulineaux, en banlieue parisienne).

 

Voici les résultats obtenus :

 

Dans la version Google, la réponse commence par un lien sponsorisé, suivie d’une approche par plan, puis des pages jaunes et enfin d’une série de sites web à choisir. C’est à l’utilisateur de naviguer dans le dédale des pages de résultats pour construire lui-même sa réponse.

 

Dans la version Perplexity.ai, je reçois la réponse à ma question et le lien sur les sources d’information. Pas de pub, pas de dizaines de pages, simplement la réponse à la question et les moyens de la vérifier.



L’exemple parle de lui-même !

 

Or, les conséquences de ce changement de paradigme vont être multiples. Personne ne sait aujourd’hui si l’approche de Perplexity.ai sera gagnante. Je peux dire par contre qu’en tant qu’utilisateur, il n’y a pas photo !

 

Ceci pose plusieurs questions de fond :

 

1 – Y aura-t-il encore à l’avenir un intérêt pour le SEO ?

 

Les contenus web sont aujourd’hui optimisés (créés) pour être le mieux référencés possible sur le moteur de recherche dominant. Tout un écosystème business (agences de contenus, agences SEO, agences web, agences d’achat d’espace pub) profite de cette situation pour apporter des solutions aux entreprises souhaitant affirmer leur présence sur le web. L’approche est aujourd’hui si fine que l’on produit des contenus que seront « vus » exclusivement par le moteur de recherche. C’est le seul moyen pour espérer apparaître gratuitement dans les premiers écrans de réponse (et encore…). C’est ce qu’on appelle la longue traîne….

 

Avec Perplexity.ai, apparemment, pas besoin de SEO.

 

2 – Cherche-t-on une liste de choix multiples ou bien simplement la réponse à une question (avec les sources) ?

 

Sur ce point les deux systèmes s’opposent. A titre personnel, je penche plutôt pour la seconde option.

 

3 – Quid de la manne publicitaire ?

 

Google a beaucoup à perdre car il capte une grande partie de la publicité digitale mondiale. Une perte de part de marché dans la recherche internet aura un impact sur cette manne.

 

4 – Y-a-t-il un risque existentiel pour Google ?

 

Certainement pas à court terme.

 

Tout comme Lycos, AltaVista ou Yahoo, Google finira par entrer tôt ou tard au panthéon des moteurs de recherche. Les cerveaux de Google sauront, d’ici là, développer les technologies les plus innovantes pour apporter de nouveaux services et créer un nouveau modèle économique.

 

A titre personnel, je pense que Perplexity.ai offre aujourd’hui la meilleure expérience de recherche sur le web. Combien de temps cette avance durera-t-elle ? …. à suivre

Comments


bottom of page