top of page
  • Photo du rédacteurOlivier Mégean

IA Génératives : l’histoire du sucre dans le lait chaud

Dernière mise à jour : 9 janv.

L'intelligence artificielle générative est en train de se transformer, passant d'une innovation de pointe à une fonctionnalité omniprésente. Aujourd'hui, elle est sous nos yeux. Demain, elle sera intégrée de manière si transparente que nous ne la remarquerons même plus.





Il fut un temps où l'IA générative était un concept futuriste, confiné aux laboratoires de recherche et aux startups avant-gardistes. Aujourd'hui, elle est omniprésente, s'insérant subtilement dans nos outils numériques quotidiens. Que ce soit dans la création de textes, la production de films, ou la génération d'images ou de musique, les IA génératives sont en passe de devenir le moteur de nombreuses de nos interactions numériques.


Prenons l'exemple de GPT-3.5, le modèle de langage génératif développé par OpenAI. Il y a six mois, il était salué comme une technologie révolutionnaire en soi. Aujourd'hui, grâce à l’API et aux extensions, il est train de venir une fonctionnalité intégrée dans des outils tels que les chatbots, les moteurs de recherche, les générateurs de contenus écrits, les outils de traduction ou les assistants personnels.


L'IA générative va devenir omniprésente. De moins en moins visible, elle sera un moteur qui fait tourner les rouages.


L'IA générative est en train de suivre une trajectoire assez similaire à celle d'autres technologies qui ont été intégrées dans nos vies quotidiennes. Pensez à l'électricité ou à l'internet - deux innovations qui ont radicalement transformé notre monde, mais qui sont maintenant si omniprésentes que nous les prenons pour acquises. Nous ne remarquons l'électricité que lorsqu'elle disparaît lors d'une panne de courant, et nous ne pensons à l'internet que lorsque notre connexion est interrompue. De la même manière, l'IA générative est en train de devenir une partie intégrante de notre paysage numérique, présente mais de plus en plus invisible.


Le domaine de l'image et de la vidéo n'est, lui non plus, pas en reste. Les deepfakes, autrefois considérées comme une curiosité technologique, sont désormais une fonctionnalité courante dans les applications de retouche photo et vidéo. Elles sont utilisées pour créer des filtres amusants sur les réseaux sociaux, pour améliorer la qualité des appels vidéo, et même pour générer des personnages de jeux vidéo.


Cette tendance à l'intégration est un signe de la maturité de l'IA générative. Elle est devenue suffisamment fiable et efficace pour être intégrée dans des produits destinés au grand public. Et comme toute technologie mature, elle devient invisible, se fondant dans le paysage technologique jusqu'à devenir presque indétectable.


L'IA générative est en train de passer du statut de produit à celui de fonctionnalité.


Elle est en train de se fondre dans le tissu de nos outils numériques. Demain, nous ne verrons peut-être plus l'IA générative, mais nous ressentirons certainement son impact.


Comme le sucre dans le lait chaud, elle sera partout et pourtant, nous ne la verrons pas.



bottom of page